Bernard Minier -
Bernard Minier
La série présentée ici est l’exception.
Des images noires et blanches, passées à la couleur un peu comme on franchit une frontière la nuit afin d’aller au delà du territoire et de soi, également pour le plaisir de la transgression.
Des images en couleur issues d’un bas z’art chimique, où le temps et la chimie revisitent mon travail de façon aléatoire et accidentelle, ferricyanure et hydroquinone malmenant la matière argentique comme on fouille la chair pour tenter de trouver l’être, d’approcher sa lumière. Comme pour cette recherche de l’autre, souvent la confusion s’invite. la photographie s’ouvrant alors à l’abstraction.
Top